david-iskander-599062-unsplash

« Living on purpose » en d’autres termes, vivre un vie qui a du sens.

Trouver son but ultime, trouver sa voie? Ce sont des choses qui, jusqu’à il y’a un petit, moment étaient pour moi inconnues.

A vrai dire, l’école ne nous apprend pas celà. On grandit, on va à l’école, on chosit une filière sans trop savoir pourquoi on le fait, on décroche un emploi stable pour les plus chanceux pour se rendre compte in fine que l’on est pas vraiment épaouï(e) dans ce que l’on fait. Est-ce que tous nos choix sont à remettre en cause? Est-ce que jusqu’ici on a fait fausse route? Autant de questions que l’on en vient à se poser.

Beaucoup parle d’emplois épanouissants, certains parlent d’entreprenariat, d’autres d’indépendance financière. Les ouvrages en termes de dévellopement personnels ne désemplissent pas dans les rayons concernés. Sur les réseaux sociaux, chacun s’improvise coach de vie.

En réalité, l’Homme aspire à un mieux être. Un besoin de réalisation , d’accomplissement. Un juste équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Toutfois, chacun devrait être libre de choisir ses propres voies. Sans précipitation, sans désir de « copier-coller » l’idéal de vie du voisin d’à côté.

Quand en chemin on se rend compte que peut-être la vie que l’on a mennée jusqu’à lors était un peu vide de sens, il n’est jamais trop tard pour se réajuster. Pour effectuer des changements. Progressivement, sans se jeter corps et âme vers l’inconnu.

Il est important d’essayer. De faire des compositions, de voir les mélanges qui nous réussissent à nous. Qui nous rendent épanouï(e). Ne pas avoir peur de prendre des risques, ne pas avoir peur d’échouer et puis de tout recommencer. C’est comme ça aussi que l’on apprend. C’est comme ça aussi que l’on se découvre, sachant ce qui est bien pour nous, et ce qui l’ai moins.

In fine, c’est une quête constante. Qui demande aussi de faire preuve de contentement, de reconnaissance. Apprendre à célébrer les petites victoires au quotidien. Etre satisfait des progrès accomplis. Ne pas se mettre de pression, mais construire brique après brique notre propre idéal.

Capture

Publié par mamzellelyvia

Je m'appelle Lyvia une petite boule d'énergie et de dynanmisme. Passionnée d'écriture, de musique, de décoration et résolue à devenir la meilleure version de moi même.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :