Ndlr: Article débuté le 2 septembre au cours de mon séjour. A la barre de la procrastination + quête de la perfection à outrance je plaide coupable. Mais une promesse est une dette, et j’avais promis de partager cette expériece ici. Donc voilà!

Déjà un peu plus d’une semaine que j’ai posé les pieds sur cette magnique île. j’ai quitté la magnifique île de la Martinique.

Le paysage y est vraiment varié et diversifié loin du cliché plages et cocotiers que l’on a des Antilles et c’est un véritable régal pour mes petits yeux tout émerveillés.

Je partage dans cet article un petit récapitulatif de ma première semaine plutôt remplie.

Petit spoiler pour les amateurs d’activités aquatiques. N’étant pas totalement à l’aise dans l’eau j’ai pour ce premier séjour choisi de ne pas faire de plongé, de ski nautique, de Kayak … Ce qui n’en rend pas moins le programme intéressant. Il y’a pour tous les goûts et comme évoqué plus haut, la diversité de l’île est telle que chacun peu y trouver son compte.

Dimanche: Show musical pour la fête patronale de la commune du Robert

Découverte musicale de l’artiste Saël avec un coup de coeur spécial pour l’artiste Richard Cavé du groupe Haïtien Kaï en concert live ce soir là.

Malgré la fatigue dûe au décalage horaire, cette petite escapade musicale en valait la peine et s’est même avérée très efficace pour ne pas souffrir des fameuses insomnies des premières nuits.

Lundi : Après-midi promenade dans les rues de Fort de France

En se baladant dans les rues de la capitale, on est tout de suite frappé par l’architecture des bâtiments. Un melting pot de différents styles pas forcémment harmonieux mais d’un certain charme.

On observe aussi la mise en scène d’un duel entre modernité et acienneté avec des bâtiments de services pulics reconstruits souvent côte à côte ou à quelques mètres d’écart l’un de l’autre (hôtel de ville, palais de justice et cour d’appel).

En se promenant dans certaines rues, on peut admirer également de magifiques fresques murales élaborées à l’occasion de l’IPAF Festival Martinique édition 2019.

La promenade sur le Maleçon avec vue sur le Fort Saint Louis est également fort agréable.

Mardi : Episode Dorian

Plus de peur que de mal avec le passage de la tempête Dorian qui finalement c’est tranformé en cyclone. On ne peut pas en dire de même des bahamas où le cyclone a causé d’inombrables dégâts.

Ce fut tout de même une expérience assez particulière avec le vent de crainte et de panique alimenté par les médias.

Au vu des conditions météorologiques défavorables, la journée de mardi était officiellement une journée cocooning devant la télé accompagné du fameux pain beurre chocolat, repas privilégié par temps de pluies.

Mercredi: Détente sur la plage de Pointe Marin à Saint-Anne

Jeudi: Visite du jardin de Balata

Cet endroit est une véritable merveille. On peut y observer une diversité de plantes, d’arbres… A certains endroits, la vue sur la végétation luxuriante laisse parfois bouche bée.

Mais le plus chouette c’est la visite par les arbres à plus de 15 mètres de haut. Une occasion de dépasser sa peur du vide et de tenter une expérience riche en adrénaline.

Vendredi: Après-midi détente aux anses d’Arlet

Ici chaque plage est différente de la précédente et la plage des anses d’Arlet n’échappe pas à la règle.

Elle a elle aussi son petit charme. Le nec plus ultra, ce sont les crabes qui vivent leur vie et que l’on peut croiser à tout moment pas seulement sur la plage mais même sur la route qui longe les différentes maisons de vacances, toutes plus belles les unes que les autres.

Samedi:

Une journée assez riche et pleine comme on les aime.

  • Ascension matinale de la pelée,

Nous sommes au Nord-Ouest de l’île où se trouve la montagne pelée, volcan de 1397 mètres d’altitude, connue pour avoir été à l’origine d’une des éruptions volcaniques parmi les plus dévastatrices au monde.

Je ne saurais me targuer d’avoir gravi jusqu’au chinois (point le plus élevé de l’ascension) mais traverser l’aileron et aller jusqu’au plateau des palmistes (plus de 1000 mètres d’altitude) était déjà une belle victoire.

Ce jour là, on a eu droit a un petit spectacle d’effeuillage. Tantôt la pelée se dévoilait, tantôt elle se rhabillait de son voile de nuage. Le paysage était tout de même beau.

  • Visite de Saint Pierre à bord du petit train

Entièrement détruite après l’éruption de la pelée en 1902, la ville de Saint Pierre est riche de son histoire et des multiples trésors qu’elle garde en son sein.

La visite à bord du petit train est un must Do. Le guide, en plus d’être un passionné de Saint-Pierre est un super bon narrateur. Il vous fait immerger dans l’histoire de la ville et vous fait découvrir ses moindres secrets.

  • Dégustation du poulet boucanné , baignade sur la plage du carbet et pour clôturer en beauté, un stop gourmand chez ziouka (Les parfums sont variés et originaux et le goût est pure délice).

Dimanche:

  • Exposition de l’artiste Habdaphaï à la fondation Clément et visite de l’habitation
  • Après-midi baignade aux trois îlets sur la plage de la pointe du bout

Des dimanches comme ceux là, j’en veux encore et encore. Après une dégustation de rhum à l’habitation et un crochet par le village de la potterie (quasi toutes les boutiques sont fermées, choisir un autre jour), direction les 3 îlets. Petit stop tout de même pour acheter le fameux jus de canne, matière première dans la fabrication du Rhum.

La zone des 3 îlets est assez touristique. La plage de la pointe du bout est loin d’être la plus « sauvage », ni la plus jolie, taguée de « plage touristique » par les locaux, mais elle est de loin celle que j’ai préférée. Je l’appelle affectuesement la piscine, avec ces différents bassins où très fréquemment quelques poissons viennent nous faufiler entre les jambes. J’y ai passé un bel après-midi, reposant et revigorant. Pour le coup c’est la seule plage que j’ai faite deux fois.

Le coucher de soleil y est juste splendide et c’est le spot parfait pour une fiesta nocturne en bord de plage avec une vue sublime sur les habitations illuminées au loin.

Voilà pour cette première semaine plutôt remplie que j’ai essayé de condenser et de te partager tout en restant le plus fidèle possible à l’expérience vécue sur place.

J’espère que ça t’aura plu. Si toi aussi tu as déjà visité la martinique, n’hésites pas à me partager ton expérience, ça me fera plaisir de te lire.

Et si tu as tout simplement aimé cet article et ce format « carnet de voyages » fait le moi savoir, ça me donnera du peps pour en publier davantage et notamment la partie 2 (2ième semaine de mon séjour).

Publié par mamzellelyvia

Je m'appelle Lyvia une petite boule d'énergie et de dynanmisme. Passionnée d'écriture, de musique, de décoration et résolue à devenir la meilleure version de moi même.

Join the Conversation

2 Comments

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :